Cette technologie transforme le CO2 en énergie

La Terre ne se porte pas bien. Si nous voulons sauver notre planète, nous allons devoir commencer par réduire nos émissions de gaz carbonique. La plupart des états en ont conscience et c’est précisément ce qui les a poussé à se réunir sur Paris pour la COP21. En attendant que nos dirigeants parviennent à leurs fins, une entreprise canadienne a développé une technologie qui pourrait tout changer.

L’entreprise en question s’appelle Carbon Engineering et elle a été fondée en 2009 par un certain David Keith. Et non, il ne s’agit pas du célèbre acteur américain.

 Recyclage CO2

Grâce à cette machine, il est possible de transformer le CO2 en combustible.

Pas du tout même puisque ce David Keith est un climatologue connu et respecté par ses pairs. Il travaille avec plusieurs écoles prestigieuses et il donne même des cours à Harvard.

 

David Keith a créé un procédé pour transformer le CO2 présent dans l’air en combustible

 

La machine de Carbon Engineering se présente sous la forme d’un gigantesque mur constitué de plusieurs ventilateurs géants. Grâce à ces derniers, elle peut aspirer de l’air et capturer dans la foulée le CO2 présent dans l’atmosphère.

 

Le dioxyde de carbone est ensuite filtré et purifié avant d’être transformé en boulettes de combustible synthétique. Des boulettes qui peuvent être utilisées comme du carburant.

 

David et son équipe travaillent depuis plusieurs années sur ce projet et ils ont reçu le soutien des pouvoirs publics, bien sûr, mais également de plusieurs investisseurs privés. Bill Gates fait partie du lot et il a ainsi signé de gros chèques pour épauler l’entreprise canadienne et pour lui permettre de créer ses premiers prototypes.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la machine de Carbon Engineering n’est pas un concept fumeux. L’entreprise a installé peu de temps avant l’été une première unité dans la ville de Squamish, en Colombie-Britannique.

Elle a aspiré plus de 10 tonnes de CO2 en l’espace de seulement 5 mois.

L’entreprise canadienne n’a évidemment pas l’intention d’en rester là et elle travaille actuellement sur la construction d’une usine. Elle devrait voir le jour en 2017 et elle pourrait commencer à vendre du combustible synthétique dès l’année suivante, en 2018.

source : http://www.mieux-vivre-autrement.com/canada-une-technologie-revolutionaire-transforme-le-co2-en-energie.html

Écrire commentaire

Commentaires : 0