Une ingénieuse bouteille capable de transformer l’air en eau potable

Un designer autrichien a mis au point un dispositif permettant aux randonneurs et cyclistes de disposer d’une ressource d’eau potable inépuisable. Comment ? En récupérant l’humidité de l’air.

S’hydrater est primordial, d’autant plus lorsque l’on fait du sport. Pour ne jamais être à court d’eau, Kristof Retezar, a inventé un ingénieux dispositif : une bouteille capable de transformer l'humidité de l'air en eau potable.

Ce jeune designer industriel basé à Vienne, en Autriche, a développé son invention spécialement pour les cyclistes et randonneurs privilégiant les parcours longue distance, loin des sentiers battus, dans des endroits où les points d’eau sont rares.

Baptisé Fontus, le système s’est déjà fait remarquer par le passé en arrivant en 2014 parmi les projets finalistes du concours James Dyson Award, qui récompense chaque année les meilleurs designers en terme d'ingéniosité et de créativité.

 

Le principe de la condensation

 

Le Fontus permet en théorie de bénéficier d’une réserve infinie d’eau grâce au principe de la condensation.

Le mécanisme est relativement simple : l’air passe dans le système où il est refroidi avant de traverser un autre espace qui va chauffer lui, pour transformer la vapeur d’eau en gouttelettes. Ces dernières viennent alors remplir le réservoir à travers un tube. Le tout fonctionne grâce à de petits panneaux solaires.

"J'ai conduit une série d'expériences pour essayer d'identifier les conditions, les matériaux et les systèmes idéaux. J'ai simulé différentes conditions climatiques dans ma salle de bain, modifiant la température et l'humidité de l'air", a raconté l'inventeur pour le James Dyson Award.

"Après plus de 30 expériences, j'ai finalement réussi à obtenir un flux constant d'une goutte par minute", a précisé Kristof Retezar.

Toutefois, le dispositif possède tout de même quelques inconvénients : le temps de remplissage est relativement long et les conditions optimales pour assurer le bon fonctionnement du dispositif sont assez précises.

 

Apporter de l'eau à ceux qui n'en ont pas

 

Une température ambiante entre 30 et 40°C est ainsi conseillée pour un pourcentage d’humidité entre 80 et 90%. Par temps chaud et humide, le dispositif pourra se remplir de 50 centilitres par heure, selon l'inventeur. Mais l'objectif n'est pas que d'aider les cyclistes et randonneurs. Kristof Retezar pense que le Fontus pourrait aussi apporter de l'eau dans des régions du monde où elle est peu abondante mais où l'humidité de l'air est élevée.

Selon les statistiques des Nations Unies, plus de deux milliards de personnes dans 40 pays vivraient dans des régions souffrant de pénurie d'eau. Cette dernière "est sans doute le problème de ressource le plus sous-estimé auquel le monde fait face aujourd'hui. Chaque mesure pour soulager cette crise future est la bienvenue", a relevé le designer.

Toutefois, le Fontus n'est encore qu'au stade de prototype. Son inventeur, qui a déjà travaillé sur une trentaine de modèles différents, affirme ainsi qu’il reste encore beaucoup de choses à faire pour atteindre un meilleur rendement et une qualité d’eau optimale.

 

Des améliorations à prévoir

 

A l’heure actuelle, le système est capable de filtrer les grosses particules comme les petits insectes ou les poussières mais pas les aérosols. Pour y remédier, Kristof Retezar envisage d‘équiper son produit d’un filtre de charbon actif.

Le designer prévoit de lancer d’ici peu une campagne de crowdfunding pour financer le développement du Fontus et le mettre prochainement sur le marché. On ne sait pas encore à quel prix celui-ci sera vendu. 

source : http://www.maxisciences.com/air/une-ingenieuse-bouteille-capable-de-transformer-l-air-en-eau-potable_art37080.html

Écrire commentaire

Commentaires : 0