Paul Stamets veut supprimer les pesticides... avec un champignon !

 

L'usage de pesticides chimiques est loin d'être une fatalité. La preuve avec cette invention étonnante qui pourrait bien faire tanguer certains industriels.

 

Les pesticides chimiques, plus personne n’en veut. Faut-il pour autant livrer nos récoltes en pâture aux moustiques ? Certainement pas. Pour écarter les nuisibles et préserver les rendements, il existe de nombreuses solutions naturelles et efficaces. Certaines sont même très surprenantes, comme cette méthode proposée par l’un des meilleurs spécialistes mondiaux… des champignons ! Gros plan sur une innovation qui pourrait révolutionner l’agriculture et faire vaciller l’industrie des pesticides !

 

Paul Stamets est un maître de la mycologie (l’étude des champignons). Et ce biologiste américain en est convaincu : on peut lutter efficacement contre les insectes sans utiliser de pesticides ni polluer les sols. Son idée ? Planter des bataillons de champignons parasiteurs d’insectes !

Source : Wikipedia

Vu comme ça, ça peut sembler fantaisiste… mais c’est très sérieux ! Comme le révèle Le Figaro, Paul Stamets a même déjà déposé un brevet.

« Il couvre plus de 200.000 espèces et permettrait donc de lutter naturellement contre les parasites agricoles. »

Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel type de champignons mais de champignons entomopathogènes obtenus grâce à une opération complexe.

Attirés par ce champignon, les insectes se posent dessus et se retrouvent littéralement momifiés (photo ci-dessous) ! Bref, un crime parfait qui préserve nos ressources agricoles… sans polluer la terre ni contaminer notre alimentation !

bio-pesticide-champignon-paul-stamets-monsanto-3

Cette découverte spectaculaire pourrait avoir d’immenses conséquences. Paul Stamets :

« Cela pourrait réorganiser totalement l’industrie des pesticides dans le monde. »

Même Le Figaro s’attend à une révolution :

« La diffusion de sa technologie provoquerait la mutation de toute l’industrie des pesticides. »

Seulement voilà, cette diffusion ne sera sans doute pas pour demain. Il faut dire qu’elle irait à l’encontre des énormes ambitions financières des acteurs du marché des biotechnologies agricoles (Monsanto en tête). Or, ces grosses multinationales feront tout pour garder la main. Du coup, ça coince.

Crédit photo : Shutterstock
Crédit photo : Shutterstock

Preuve en est, le brevet de Paul Stamets a été déposé en 2006 et, aux dernières nouvelles, il n’ a pas encore inondé le marché. De deux choses l’une : ou son invention n’est pas aussi brillante qu’il le dit, ou bien tout est fait pour qu’elle ne soit jamais exploitée.

Mais, Paul Stamets étant docteur en science du très prestigieux National college of natural medicine de Portland, on peut quand même lui accorder un minimum de crédit. Il n’est pas dans le business, mais dans la recherche.

D’ailleurs, de son propre aveu, le principal problème de son champignon tueur d’insectes, c’est qu’il représente tout simplement :

« La technologie la plus dérangeante jamais rencontrée » !

(Comprendre : dérangeante pour tous ceux qui tirent profit des pesticides chimiques)

Source : Isaac Hernandez
Source : Isaac Hernandez

A suivre de très près, donc !

Pour en savoir plus sur Paul Stamets et ses étonnantes découvertes, voici une vidéo du chercheur intervenant pour une conférence Ted. C’est passionnant !

Écrire commentaire

Commentaires : 0