De nouvelles assiettes écolo à base de feuilles d'arbre en Thaïlande

Alors qu’elle visite un temple du nord de la Thaïlande, Samorn Hiranpraditsakul, chercheuse en génie industriel, est choquée par les piles d’assiettes et de contenants en polystyrène jetés dans l’environnement par les citoyens et touristes.

Le recours au tout jetable s’est généralisé ces dernières années et un retour en arrière semble inespéré avant de nombreuses années.

L’idée fait son chemin et au bout d’un an de recherche, l’équipe dirigée par Sirintip Tantanee a finalement trouvé l’alternative idéale, notamment inspirée des tapari népalais : les feuilles d’arbres récoltées comme matériau de base.

Lire la suite

En Charentes-Maritimes, il invente une bouteille 100% biodégradable

 

Grâce à un procédé dont il tient à garder le secret, Nicolas Moufflet est capable de transformer, à l’aide de déchets de canne à sucre, de noyaux d’olives, de roseaux ou de pépins de raisin en bouteille.

On sait juste que pour parvenir à un tel résultat, il passe de petites éprouvettes en sucre dans une immense machine en forme de cube. Voici ce qu’il a confié à France Bleu :

« Les éprouvettes passent dans un four où elles sont chauffées. Ensuite elles rentrent dans un moule taillé sur mesure pour obtenir les flacons demandés. La seule chose que je peux vous dire c’est qu’il y a du sucre, le reste, c’est secret! »

Lire la suite

Une jeune américaine de 11 ans vient de créer une sonde pour détecter l’eau contaminée au plomb.

Gitanjali Rao a seulement 11ans. A cet âge, vous entriez à peine en classe de 6ème. Elle n’a pas perdu de temps. La jeune fille vient de remporter le prix de « meilleure jeune inventrice » aux Etats-Unis.

En effet, elle a crée une sonde qui détecte l’eau contaminée au plomb.Et son invention est plus efficace que les systèmes déjà existants.

Il n’existait auparavant que deux techniques. L’utilisation de bandelette-test, peu chère mais également peu fiable. Et l’envoie d’un échantillon d’eau à un laboratoire spécialisé. Mais cette technique est impossible dans la vie quotidienne, tant elle prend de temps et d’argent.

De plus, pour un résultat fiable, il faudrait recommencer l’opération tous les jours.

Lire la suite

Des cultures de mousse ("un mur vert") nettoient l’air urbain

Une startup allemande a conçu un espace vert connecté à internet qui est contrôlé électroniquement et élimine la pollution de l’environnement urbain.

Ce mur vert technologique haut de près de 4 mètres, encastré dans un cadre en béton, permet de nettoyer autant d’air pollué que toute une forêt, combinant l’Internet des Objets et la biotechnologie pour collecter des données tout en améliorant l’environnement urbain.

 

Créé par Green City Solutions, cet arbre n’en est pas vraiment un, mais plutôt une culture de mousse qui supprime la poussière, le dioxyde d’azote et les gaz d’ozone de l’air tout en recueillant des données météorologiques fournissant de l’électricité via des panneaux solaires et filtrant sa propre eau de pluie.

Lire la suite

Quand des utilisateurs du fitness contribuent à la production d’énergie

Un centre de fitness et de wellness fonctionnant entièrement à l’énergie solaire et avec la contribution sportive des utilisateurs a été mis en service le 24 août dernier dans NEST, le bâtiment de recherche et d’innovation de l’Empa et de l’Eawag, une première mondiale !

Lire la suite

Urine-tricity : quand le « pipi » devient un carburant écologique

Une étude démontre par exemple que les stations d’épuration étasuniennes consomment environ 2% de l’électricité produite par l’ensemble du pays. Transformer ce déchet naturel et énergivore en ressource est donc tout l’enjeu du projet audacieux des scientifiques de Bristol.

 

Soulageons-nous pour soulager la planète de la surconsommation énergétique !  C’est en tout cas l’idée originale mais tout à fait sérieuse de Ioannis Ieropoulos et de son équipe scientifique du centre de bioénergie de Bristol qui ont développé « l’urine tricity » ou « Pee power » : la production d’électricité par l’urine ! Explications.

 

 

Un couple original d’oxydo-réduction générateur de « urine tricity »

Lire la suite

En Uruguay, l’expérience d’une école recyclée 100% autonome en eau et en énergie

Architecture en déchets recyclés, récupération et réutilisation des eaux de pluie, autonomie énergétique, création d’un potager pédagogique...

 

Les habitants de Jaureguiberry, en Uruguay, attendaient une école. Ils ont finalement obtenu en 2016, grâce au soutien d’une ONG, la première école 100% durable d’Amérique latine, construite selon le principe original des earthships (vaisseaux de terre). Reportage.

Lire la suite

Un dispositif portatif qui transforme l’air sale en énergie

Les chercheurs de l’Université d’Antwerp comparent la capacité verte du dispositif portatif à celle des panneaux solaires.

Des chercheurs de l’Université d’Anvers et du KULeuven ont développé un petit appareil portatif qui purifie l’air sale tout en récupérant l’énergie. L’appareil doit simplement être exposé à la lumière pour commencer à fonctionner. Sur l’appareil, une membrane sépare deux chambres et l’air est purifié sur un côté, et l’hydrogène gazeux est produit sur l’autre. Le gaz peut être stocké et utilisé plus tard comme carburant.

Lire la suite

LINA, la voiture électrique et biodégradable qui veut révolutionner la mobilité

C’est une jolie nouvelle qui amène un peu d’espoir dans le domaine de l’industrie automobile : la première voiture électrique et biodégradable est née.

LINA, de son nom, peut être entièrement recyclée et fut conçue avec des éléments fabriqués à partir de fibres de lin.

Et cette avancée majeure dans le monde de l’écologie, nous la devons à des étudiants néerlandais de l’Université d’Eindhoven. Preuve, s’il nous en fallait encore, que les solutions sont à portée de main.

Lire la suite

La conversion à froid de déchets alimentaires en énergie renouvelable et en engrais

 

Des chercheurs du Département de génie du bâtiment, civil et environnemental de l’Université Concordia et leurs collaborateurs de la société Bio-Terre Systems utilisent un procédé faisant appel à des bactéries qui raffolent du froid.

Lire la suite

Un mur de plante intelligent qui purifie l’air intérieur

 

La Naava, basée en Finlande, a développé un mur intelligent de plantes contrôlé à distance, qui purifie constamment l’air intérieur, fournissant des espaces avec un flux d’air frais et propre.

Lire la suite

Renouvelable : des chercheurs démontrent l’énorme potentiel de la conversion à basse température des déchets alimentaires

Les chercheurs du Département de l'ingénierie du bâtiment, de la civilisation et de l'environnement (BCEE) de l'Université de Concordia (Canada) ont démontré la viabilité de l'utilisation de la digestion anaérobique dans un environnement à basse température pour convertir les déchets alimentaires en énergie renouvelable.

Lire la suite

Recyclage des déchets : le nouvel allié du climat dans l’Hexagone

Remis au goût du jour par la loi de transition énergétique pour une croissance verte, le concept d’économie circulaire entend encourager le développement des filières industrielles de recyclage à la fois prometteuses économiquement et indispensables au regard des enjeux environnementaux actuels.

En effet, si la France accuse toujours un retard certain en la matière, le poids de ces filières dans la lutte contre le changement climatique ne se dément pas et devrait même s’accroître dans les années à venir.

Selon une étude publiée mardi 30 mai 2017 par les industriels du secteur et l’Ademe, le recyclage des déchets en France aurait permis d’éviter jusqu’à présent l’équivalent de 5% des émissions nationales annuelles de CO2, et d’économiser l’énergie représentant la production d’environ 18 réacteurs nucléaires.

Lire la suite

Les micro-algues : la ressource énergétique du futur

Et si l’avenir de l’énergie passait par les plantes ?

Alors que l’écologie et l’énergie sont deux secteurs traditionnellement opposés, de plus en plus de projets énergétiques inspirés par la nature voient désormais le jour dans de nombreux pays.

L’une des pistes de réflexion les plus porteuses consiste à exploiter les micro-algues grâce à des photobioréacteurs pour produire de l’énergie et améliorer le bilan carbone des bâtiments.

Plusieurs projets ont déjà été déployés en Europe, et les entreprises spécialisées dans ce domaine fleurissent un peu partout.

En France, les micro-algues s’apprêtent à faire une entrée remarquée : la mairie de Paris compte lancer un test grandeur nature avec une colonne Morris modifiée, dans le XIVè arrondissement. Le but : dépolluer l’air et produire de l’énergie.

Lire la suite

Recyclage: Wagabox trouve une nouvelle vie aux gaz qui s'échappent de nos ordures

Rien ne se perd, tout se transforme.

A Saint-Florentin, la devise s'applique même au gaz que libèrent les ordures enfouies à la décharge. La wagabox purifie ce gaz et le réinjecte dans le réseau. Un premier essai concluant qui fait déjà des petits...

Fabrice Pouliquen

A Saint-Florentin, dans l'Yonne, la wagabox purifie le gaz issu de la fermentation des ordures pour en faire du biométhane pur à 98%. — Photos Waga Energy

  • Enfouis sous terre, dans les décharges, les restes alimentaires et autres matières organiques non-recyclables libèrent un puissant gaz à effet de serre pas facile à valoriser.
  • La startup grenobloise Waga Energy a mis au point une petite usine qui permet de purifier ce gaz et le réinjecter directement dans le réseau de gaz naturel.
  • A Sain-Florentin, en Bourgogne, la Wagabox fournit 20 GWh de gaz par an, soit la consommation annuelle de 3.000 foyers. D'autres machines arrivent.
Lire la suite

Contre le plastique, une entreprise invente des assiettes en feuilles

  Une entreprise allemande a eu la bonne idée de fabriquer des assiettes 100 % biodégradables, à partir de feuilles. Et pas un seul arbre n'a été abattu.

La vaisselle en plastique, c’est peut-être pratique, mais ça pollue !

 

Alors, une société allemande a créé une gamme d’assiettes entièrement conçues à partir de feuilles, 100 % biodégradables en un mois et résistantes à l’eau. Une innovation qui va changer les pique-niques !

Au 1er janvier 2020, la France interdira l’utilisation de gobelets, verres et assiettes en plastique au profit d’une vaisselle compostable.

vidéo ci-dessous

Lire la suite

Orléans : un lycée à énergie positive nouvelle génération

Début mai, Biofluides Environnement, acteur spécialisé dans la récupération et la valorisation énergétique des eaux usées, a mis en service sa technologie ERS de récupération de chaleur des eaux usées sur l’internat du lycée Voltaire d’Orléans, un bâtiment de nouvelle génération.

Installée dans l’établissement, cette unité ERS est couplée à une installation de 30 panneaux solaires thermiques constitués de tubes avec limiteur de température.

L’association de ces deux sources d’énergies renouvelables permet de valoriser la chaleur des eaux usées et l’énergie solaire pour produire 100% des besoins en eau chaude sanitaire pour l’internat du lycée, l’infirmerie et les différents points d’eau de l’établissement.

Lire la suite

Energie solaire : VEOLIA va recycler les panneaux photovoltaïques

L'entreprise Veolia vient de signer un contrat de quatre ans pour recycler le matériel abîmé ou en fin de vie.

Une bouteille en plastique, un emballage en carton, une boîte de conserve, des piles, un appareil électronique, un panneau solaire...

Cherchez l'intrus. Un petit indice : on le voit de plus en plus fleurir au milieu de champs producteurs d'électricité. Les entreprises et les particuliers adorent en installer sur leurs toitures.

Mais contrairement à la plupart des produits de consommation courante, il n'est pas recyclé.

 ois ans après la création de PV Cycle France, premier organisme chargé par les pouvoirs publics de collecter et traiter les panneaux photovoltaïques usagés, l'entreprise Veolia vient de signer un contrat de quatre ans pour recycler le matériel abîmé ou en fin de vie.

Lire la suite

L’éveil de la permaculture : un autre monde à portée de main

Le nouveau documentaire L’éveil de la Permaculture d’Adrien Bellay interroge nos certitudes et met en doute le paradigme social contemporain concernant l’agriculture industrielle.

Loin de se limiter à une technique agricole, la permaculture permet en effet de penser différemment la relation des êtres humains à la nature et celle des êtres humains entre eux.

Le témoignage de différents paysans montre que le changement est possible et souhaitable.

Lire la suite

Royaume-Uni : Viridor construit une usine de récupération d'énergie à Bristol

Royaume-Uni Viridorusine de récupération énergie Bristol

La compagnie d'énergie renouvelable et de recyclage Viridor a annoncé le lancement de la construction d'une nouvelle centrale de récupération d'énergie à Bristol, au Royaume-Uni. Le projet coûtera la somme de 252 millions de livres sterling à Viridor.

Lire la suite

Déchets : en progrès, la France n’a plus besoin de nouveaux incinérateurs

Tout vient à point à qui sait attendre. La preuve : le volume de déchets produits par les Français a enfin commencé à diminuer !

Résultat : la France n’a même plus besoin de construire de nouveaux incinérateurs.

Gros plan sur une « révolution culturelle » qui autorise les plus grands espoirs.

http://www.ecobase21.net/Dioxines/PetitsGestesBonnesPratiques/Incinerateur.gif
Lire la suite

L’Égypte fait pousser une forêt avec ses eaux usées

Dans le nord de l’Égypte, des scientifiques récupèrent les eaux usées de la ville d’Ismaïlia et s’en servent comme engrais pour faire pousser des arbres.

En seulement 15 ans, une forêt de 200 hectares a grandi dans le désert.

Résultat de recherche d'images pour "eaux usées de la ville d’Ismaïlia"

Lire la suite

A Budapest, une station d’épuration autonome en énergie

Photothèque Veolia - Stéphane Lavoué

L’usine de traitement des eaux usées de Budapest Sud est l’une des plus autonomes en énergie au monde. Elle se « nourrit » de boues d’épuration et de déchets biodégradables.

Aujourd’hui, certaines stations d’épuration ne se contentent plus de traiter les eaux usées, elles produisent également des ressources comme de l’eau recyclée, des engrais pour l’agriculture ou de l’énergie verte. Dans l’usine de traitement des eaux usées de Budapest, la filiale hongroise de Veolia - Budapest Sewage Works (FCsM) -, a mis au point un ingénieux système de codigestion qui a permis d’augmenter la production de biogaz et d’atteindre une autonomie énergétique presque totale. Explications.

Lire la suite

Energie : Des piles de diamants faites de déchets radioactifs

L’énergie est un secteur qui ne recule devant aucune innovation, même si celle-ci implique parfois des déchets radioactifs. Tom Scott, un chercheur britannique, a ainsi présenté un projet étonnant de piles en diamant réalisées à partir de déchets issus des centrales nucléaires. Une idée qui pourrait mener au recyclage de ces derniers tout en générant de l’énergie.

Dans le cadre d’une série de colloques qui se sont tenus en 2016 et dont le thème était « Des idées pour changer le monde », un chercheur de l’Université de Bristol, Tom Scott, a soumis une idée aussi insolite qu’effrayante. Spécialiste des métaux radioactifs, il propose de recycler le carbone 14, l’un des déchets produits dans les centrales nucléaires et d’en faire des piles en diamant.

Lire la suite

À Montpellier, on transforme le biogaz en électricité

À Maera, près de Montpellier, Veolia transforme les boues d’épuration en électricité et en chaleur. L’économie circulaire est en marche !

En 2009, dans le cadre de sa politique en faveur du développement durable et des énergies renouvelables, Montpellier Agglomération (devenue Montpellier Méditerranée Métropole) décidait d’engager, sur la station d’épuration Maera, « une démarche globale d’économie d’énergie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre ».https://www.revue-ein.com/media/redaction/actualite/c973c82af7d2fa39ab6b53c8b4f6bab158d930f907965.jpg

Lire la suite

Des champignons pour recycler le lithium des batteries

Pour récupérer le lithium des batteries de Smartphones ou de voitures électriques usagées, des chercheurs américains ont utilisé des champignons présents sur les aliments en décomposition.

Résultat de recherche d'images pour "piles recyclage"

Lire la suite

Des briques de construction fabriquées à partir de… déchets de construction !

Au Pérou, la start-up CICLO fabrique des briques durables à partir de déchets de chantier. Une histoire de famille où chacun apporte sa pierre à l’édifice.

Récupérer les agrégats des chantiers de démolition et les transformer en matériaux de construction durables et économiques : c’est le sens du projet péruvien CICLO.

Résultat de recherche d'images pour "construction briques recyclage"

Lire la suite

Des chercheurs transforment le CO2 en pierre

Des chercheurs internationaux ont mis au point une méthode sûre et efficace pour capturer et stocker le CO2 sous la terre : ils le transforment en « pierre ».

(ND : nous rappelons que le CO2 n'est pas un poison)

Sandra O. Snaebjornsdottir

Lire la suite

Des saumons élevés à l’eau recyclée en Norvège

Dans l’ouest de la Norvège, Veolia a mis au point un système d’élevage de saumons en circuit semi-fermé. Cette solution permet de limiter l’impact environnemental de l’aquaculture tout en améliorant la productivité.

Leader mondial de la production de saumons d'élevage, le groupe norvégien Marine Harvest a confié en 2014 à Krüger Kaldnes, filiale de Veolia, la conception et la construction de trois unités de production de smolts - des jeunes saumons prêts à être réintroduits en eau de mer -, sur le site de Steinsvik.

D’une capacité totale d’environ 17 000 m3 d’eau traités par heure, ces trois installations permettent de recycler et de réutiliser jusqu’à 99 % de l’eau nécessaire à l’élevage des saumons juvéniles.

Photothèque VEOLIA

Lire la suite

Composé de déchets, ce béton écologique serait-il le matériau du futur ?

D’un côté, on a une production de béton ultra polluante et, de l’autre, des déchets qui envahissent notre environnement. Pour apporter une réponse à ces deux fléaux, un Malien a eu l’idée géniale de faire d’une pierre deux coups : il a inventé une sorte de béton moins polluant… et essentiellement composé de déchets ! Gros plan sur une idée en or.

Ce Malien, c’est Moussa Thiam. Doctorant à l’université d’Ottawa (Canada), il a mis au point une nouvelle matière qui, d’ici quelques temps, pourrait permettre à son pays d’origine de bétonner ses routes à moindre coût tout en le débarrassant des déchets qui encombrent son territoire.

Repérés par Les Observateurs, Moussa Thiam et sa drôle d’invention ont fait l’objet d’un reportage. Le voici :

Lire la suite

Des pesticides «tueurs d’abeilles» dégommés à Bruxelles: les amendes piqueront jusqu’à 100 000€

Les abeilles, mais aussi les bourdons et les papillons sont décimés par ces pesticides», qui attaquent les plantes par contamination et peuvent avoir des répercussions sur les prédateurs comme les souris ou les oiseaux.
Les abeilles, mais aussi les bourdons et les papillons sont décimés par ces pesticides», qui attaquent les plantes par contamination et peuvent avoir des répercussions sur les prédateurs comme les souris ou les oiseaux.
-Reporters / Leemage

Plusieurs pesticides «tueurs d’abeilles» seront interdits à Bruxelles dès le 1er mars 2017. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 100.000€. Les substances visées détruisent de nombreux insectes, mais aussi leurs prédateurs.

Bonne nouvelle pour les abeilles et les amateurs de miel urbain: le Gouvernement bruxellois a validé le 26 janvier le projet d’arrêté interdisant les pesticides contenant du fipronil ou des néonicotinoïdes.

Lire la suite

La "Trash wheel" ? Un moulin à déchets aux performances admirables

Preuve que la guerre contre les déchets est en train de s’intensifier, elle est de plus en plus créative, ingénieuse et efficace !

Démonstration avec cette espèce de moulins à déchets très surprenant : installé à la surface d’une rivière, il collecte les ordures sans jamais s’arrêter !

Source : The Waterfront Partnership of Baltimore
Lire la suite

Foire aux Savoir-Faire : donnez une seconde vie à vos objets en vous inspirant des idées et recettes du RECYCLATOR

La Foire aux Savoir-Faire est une association bruxelloise qui organise des Foires aux savoir-faire et des ateliers, et qui participe à toute une série d’initiatives et d’événements organisés par d’autres associations ou collectivités.

A travers nos différentes activités nous voulons donner le goût de faire par soi-même, favoriser la récupération et l’utilisation de produits qui ne nuisent pas à notre environnement, (re)devenir autonomes et développer l’imagination et la créativité.

Avant de jeter un objet lancez le Recyclator,

vous découvrirez des idées et recettes de bricolage pour lui donner une seconde vie :

en cliquant sur un des objets ou matériaux de la liste,

vous accéderez à la liste des recettes et bricolages qui l’utilisent.

http://foiresavoirfaire.org/spip.php?page=recyclator

Boues rouges : Le rejet de produits toxiques autorisé dans le Parc national des Calanques

La ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a dénoncé cette décision du préfet qui autorise l’industriel Alteo à continuer de déverser des effluents aqueux près de Gardanne.
Une usine de traitement de minerai de bauxite produisant des boues rouges à Gardanne.
Lire la suite

Nucléaire : l'ASN juge que la situation est devenue préoccupante après une année 2016 difficile

Le contexte est préoccupant, estime le président de l'Autorité de sûreté nucléaire.

En 2016, la découverte d'anomalies affectant une dizaine de réacteurs et les falsifications constatées au Creusot ont dégradé une situation déjà précaire.

Nucléaire : l'ASN juge que la situation est devenue préoccupante après une année 2016 difficile

Lire la suite

Zera : la poubelle qui composte les déchets en 24 heures !

Lire la suite

Le recyclage des panneaux solaires, une filière bien organisée

Les panneaux solaires ont une durée de vie supérieure à 20 ans mais leur fin de cycle conduit dorénavant à leur recyclage. Cette étape est à la charge des entreprises spécialisées sur le secteur du photovoltaïque.

Le recyclage des panneaux solaires, une filière bien organisée

NDLR :

il faut savoir que les panneaux solaires en désagrègent en micro-particules hautement toxiques qui se stockent dans les poumons, d'où l'importance de cet article.

Lire la suite

TVME : le centre de tri « 2.0 » qui produit des combustibles

L’unité « TVME », capable d’absorber 100 000 tonnes de déchets par an, produit des résidus réutilisables mais aussi des combustibles sous forme de biogaz injecté dans le réseau et sous forme de briques utilisables en cimenterie. Une première en France.

Une partie des installations de l'unité TVME d'Hénin-Beaumont, avec les digesteurs, où des bactéries méthanogènes fabriquent du biogaz. © Philippe Gaonzales, Tiru
Lire la suite

Nanotechnologies : la « bouteille scarabée » transforme l’air en eau (2014)

En observant un scarabée qui vit dans le désert de Namibie, quatre chercheurs du Boston Collège aux États-Unis ont fait une découverte révolutionnaire et mis au point la » bouteille scarabée »

Ce scarabée, l’onymacris unguicularis, connu pour sa capacité à capter l’humidité du brouillard qui se condense sur son corps, peut vivre sans problème dans une zone extrêmement aride qui ne reçoit que 13 mm de pluie par an.

Positionné sur les crêtes des dunes, sa technique consiste à lever son abdomen dans le sens du vent et baisser la tête vers le bas.Afficher l'image d'origine

Lire la suite

Des papiers peints pour filtrer les ondes électromagnétiques

Électrosensibles, ce futur produit est pour vous ! Le Centre technique du papier et Grenoble INP sont en train de développer deux papiers peints d’un genre nouveau afin de filtrer les ondes électromagnétiques

Ils sont capables, grâce à des motifs tracés à l’encre conductrice, de filtrer les ondes électromagnétiques d’un réseau local sans fil (Wifi) ou d’un téléphone portable GSM, et donc de vous en protéger.Afficher l'image d'origine

Lire la suite

La maison intelligente : elle transforme l’eau de pluie en eau potable

Cette maison intelligente capte l’eau de pluie sur son toit, la purifie par un processus biologique pour la rend propre à la consommation et immédiatement disponible. 

Cette « RainHouse » en anglais, ou « maison de la pluie » en français a été créée et mise au point par la société Ivanka, basée à Budapest en Hongrie.

Elle a été présentée pour la première fois au grand public lors de la Semaine du Design de Milan, en avril 2014. Le prototype a été testé par Ivanka pendant plus de  mois et semble aujourd’hui fonctionner correctement.RainHouse

Lire la suite

Compostez vos déchets organiques en 24 heures grâce à l’éco-cleaner !

GET Innovation est une jeune société francilienne qui a mis au point une machine à composter en 24 heures ! Là où il faut plusieurs mois, l’éco-cleaner transforme les déchets organiques en compost en seulement une journée. Il pourrait être une solution à la gestion des déchets alimentaires.

Chaque année, ce sont environ 7 tonnes de denrées alimentaires qui finissent à la poubelle. Ces déchets sont produits par les ménages, mais aussi les grandes surfaces et les collectivités. Le CNIID (Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets) explique ainsi le traitement des déchets : 36% d’enfouissement, 30% d’incinération, 20% de recyclage, et seulement 14% de compostage et méthanisation.
Lire la suite

Des « super-arbres » pour dépolluer l’air de Lima (2014)

Un ingénieur péruvien a mis au point une étonnante installation capable d’absorber selon lui autant de CO2 que 1200 arbres réunis.

C’était l’une des attractions de la dernière conférence climat à Lima au Pérou. Baptisée « super-arbre », l’installation ressemble davantage à un distributeur de boissons géant qu’à un érable, qu’importe. Son originalité vient surtout de sa capacité à transformer le dioxyde de carbone en oxygène.

super-arbre

Lire la suite

Scop Ecosec, vers des toilettes sèches publiques ?

Implanter des toilettes sèches publiques à l’intérieur des grandes agglomérations urbaines, voilà le défi que se sont lancés 4 montpelliérains!

Un des objectifs principaux du projet de toilettes sèches publiques de la jeune scop Ecosec est de s’attaquer au problème de l’eau en préservant cette ressource fragile. Benjamin Clouet, Bernard Caille, Nicolas Bulferetti et Vincent Le Dahéron, les fondateurs du projet, sont partis du constat que dans les pays dits développés, 20% de l’eau potable est gaspillée dans les toilettes.Une Scop française propose de révolutionner nos toilettes

Lire la suite

La Hollande va construire ses routes avec du plastique recyclé... issu du nettoyage des océans

Depuis longtemps, les Néerlandais ont un rapport particulier avec la mer. Après avoir régné les océans pendant des siècles grâce à leurs puissants navires, après avoir dompté les flots pour construire des villes à la place des eaux, ils lui doivent beaucoup, à la mer, et ils le savent bien !

C’est peut-être pour cela, finalement, qu’ils s’apprêtent à construire les premières routes entièrement construites en plastique recyclé, récupéré dans les océans ! Sans doute une manière de montrer aux dieux des marées que l’industrialisation du pays ne fait pas que grignoter de l’espace sur la Mer du Nord, mais qu'elle peut également jouer en la faveur de Poséidon.

Décidément, ils sont très forts, ces Bataves, dans le domaine de l’écologie, puisqu’ils avaient déjà inventé la première « piste cyclable solaire », pour permettre aux gens circulant à vélo de consommer encore moins d’énergie... Et c'est aussi un jeune Néerlandais, âgé de 19 ans à peine, qui a inventé un système révolutionnaire de dépollution des océans !


Car Rotterdam sera la première ville au monde sur laquelle les voitures cesseront de rouler sur de l’asphalte, pour circuler sur… des résidus de plastique repêché dans les océans.

Lire la suite

Fonctionnant à l’énergie solaire, ce dispositif révolutionnaire change votre urine en eau potable

Une équipe de scientifiques d’une université belge a créé une machine qui transforme l’urine en eau potable et en engrais en utilisant l’énergie solaire. C’est une technique qui pourrait être utile dans les zones rurales et les pays en voie de développement !

Si d’autres options existent pour traiter les eaux usées, le système employé à l’université de Ghent utilise une membrane spéciale qui, d’après les chercheurs, a l’avantage d’être peu consommatrice en énergie et utilisable dans les régions dépourvues de réseaux électriques.

De l’urine via Shutterstock
Lire la suite

Les panneaux solaires sont-ils durables ?

panneau solaire solaire énergie renouvelable

Le recyclage des solutions solaires est désormais un enjeu qui mobilise de nombreux fabricants.

NB : plus l'usure quotidienne qui génère des particules très fines et toxiques

Lire la suite

En plein désert égyptien, une forêt de 200 hectares. Merci les eaux usées !

Faire pousser une forêt dans un désert aride représente déjà un formidable exploit. Mais, y parvenir sans puiser dans les ressources d’eau, là, ça relève carrément du prodige ! Pourtant, les Égyptiens ont réussi. Comment ? En associant ingéniosité, imagination… et volonté. Gros plan sur une performance qui autorise les espoirs les plus fous.

À deux heures du Caire (la capitale égyptienne), se trouve la forêt de Sérapium : 200 hectares de verdure composés d’une grande variété d’arbres. Pourtant, jusqu’aux années 90, à cet endroit précis, il n’y avait rien du tout. Seulement du sable et de la poussière sommeillant sous le soleil du désert…

Source : DW
Source : DW
Lire la suite

Love your waste (start-up française) veut transformer les déchets des cantines... en énergie !

Comment transformer une quantité astronomique de déchets inutiles, encombrants et couteux en énergie propre et renouvelable ? Une start-up française a trouvé la solution… et elle est tout simplement géniale. Love your waste (c’est son nom) veut récolter les restes de toutes les cantines de France… pour en faire du gaz ! Gros plan sur une idée en or.

Depuis la loi Grenelle 2, les 70 000 cantines françaises sont obligées de trier, collecter et valoriser leurs déchets (8 500 tonnes jetées chaque jour !) Or, la France veut aussi qu’un quart de tout le gaz consommé chaque année (40 milliards de m3), soit d’origine renouvelable. Love your waste (en français : aime tes déchets), a donc décidé de faire d’une pierre deux coups en combinant ces deux objectifs !

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock
Lire la suite

Ce distributeur recycle le plastique pour créer des coques de portables : l’idée géniale de ces étudiants italiens

Un groupe d’étudiants de Sicile a eu une idée géniale pour recycler le plastique : ils ont conçu un distributeur automatique de coques pour smartphone. 4 prototypes de leur machine ont été construits et ils ont remporté le « Social Impact Award » à Milan en juin 2016.

 

Le principe est simple : au lieu de mettre une carte de crédit ou de la monnaie dans le distributeur, il faut introduire… des bouteilles en plastique ! Vous choisissez votre modèle, ensuite il s’imprime grâce à une imprimante 3D.

 

Marco Tomasello, Daniele Caputo, Vincenzo Virruso, Vittorio Maggiore, Toni Taormina et leur professeur Daniela Russo ont voulu imaginer un projet qui puisse intéresser les jeunes et les impliquer dans des actions pour protéger l’environnement. Ils ont alors eu l’idée de ce distributeur. Dans la foulée, ils ont créé une start-up : MyProGeneration.

Source : MyProAction / Facebook
Source : MyProAction / Facebook
Lire la suite

Record : la Suède recycle 99% de ses déchets ménagers

 

Un résultat impressionnant. Les déchets sont transformés en d'autres ressources, notamment en électricité. En comparaison, en France, on atteint les 41,5%.

 

La Suède recycle 99 % de ses déchets ! Et c’est comme ça depuis plusieurs années. 

Ce chiffre est impressionnant. Mais comment font-ils ?

 

Les Suédois produisent 4,4 millions de tonnes de déchets ménagers par an. Le pays incinère la moitié de ces déchets chaque année. La chaleur générée par ce processus est convertie en électricité. La fumée qui provient de l’incinération est filtrée et n’est pas toxique à 99,9 %.

 

Pour récolter et trier les déchets de façon plus efficace, la Suède a installé des stations de recyclage à moins de 300 m des zones résidentielles.

 

Source :
Lire la suite

A Vancouver, on se chauffe en récupérant la chaleur des égouts ! (comme à Oslo et Tokyo)

« Pour se laver, faire leur lessive et leur vaisselle, les ménages utilisent essentiellement de l’eau chaude. La température de l’eau des égouts tourne ainsi normalement autour des 25°C. Mais, cette chaleur est d’habitude inexploitée. La capter comme nous le faisons à Southeast False Creek permet de réduire de plus de 60% les émissions de gaz à effet de serre qui seraient produites en chauffant l’eau de manière traditionnelle. »

Source : LCI / Vidéo
Source : LCI / Vidéo

« Le mécanisme d’échange de chaleur est très proche de celui utilisé dans tout frigo. La technologie utilisée est la même que dans les stations de géothermie. »

Lire la suite

Foobot analyse la pollution de l’air intérieur

Test du Foobot, un appareil qui mesure la qualité de l'air à domicile Sciences et Avenir

Les innovations liées à l’amélioration de la qualité de l’air ont le vent en poupe ! Il y a quelques temps, nous parlions d’un purificateur d’air portable qui pourrait remplacer le masque anti-pollution. Cette fois-ci, c’est au Luxembourg que nous avons découvert Foobot, un appareil intelligent qui mesure la pollution de l’air intérieur.

L’équipe derrière Foobot est partie sur le constat que l’air intérieur d’un logement est jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur, ce qui engendre des troubles respiratoires. Foobot permet d’y faire face en mesurant continuellement les taux de dioxyde de carbone et de monoxyde, l’humidité, la température moyenne et d’autres informations importantes comme la présence de particules fines. Chaque utilisateur peut suivre les informations collectées depuis une application mobile.

Lire la suite

Ce mobilier futuriste produit autant d’oxygène qu’une petite forêt

Le studio londonien ecoLogicStudio a fait une apparition remarquée lors de l’exposition universelle de Milan qui s’est tenue en 2015.

Le cabinet a exposé à cette occasion un mobilier urbain qui offre de l’ombre tout en produisant de l’énergie, de l’oxygène et de la nourriture.

Les inventeurs articulent sans complexes les technologies les plus modernes et les caractéristiques naturelles séduisantes des microalgues.

Lire la suite

Cette bouteille révolutionnaire purifie l’eau de n’importe quelle source en seulement quelques secondes

Afficher l'image d'origine

Si vous avez soif d’aventure, vous allez être servi : cette gourde incroyable est capable de purifier et de rendre l’eau potable en seulement 15 secondes.

Légère et de la taille d’une bouteille en plastique, elle se glisse dans votre sac à dos pour vous accompagner lors de vos voyages.

Elle s’avère également très utile en cas de situation d’urgence lorsque l’accès à l’eau potable est impossible.

Lire la suite

Row-bot, le robot qui nettoie l’eau pour créer sa propre énergie

Inspirée par les corises, une équipe de l’Université de Bristol a imaginé le Row-bot, un prototype de robot conçu pour se déplacer au-dessus de l’eau et se nourrir des déchets qui s’y trouvent.

Dans son mouvement, il génère grâce à ces bactéries assez d’énergie pour s’auto-alimenter.

Fonctionnement du Row-bot

Row-bot se compose d'un mécanisme de propulsion et se déplace à l’aide de petites pagaies fonctionnant grâce à un minuscule moteur DC à brosses de 0,75W. Ce moteur est alimenté grâce à l’énergie créée par son “estomac”, où une garnison de cellules microbiennes sert de carburant électrique.

Afficher l'image d'origine

Lire la suite

Fontus : Un dispositif pour vélo recycle l’air… en eau !

Un dispositif qui se monte sur un vélo et qui fabrique de l’eau ? L’invention est si folle qu’elle a l’air d’une blague. Pourtant, le système existe bel et bien ! Il est l’oeuvre d’un designer industriel autrichien franchement génial.

Crédit photo : Jamesdysonaward
Crédit photo : Jamesdysonaward

Kristof Retezar a imaginé une petite machine qui s’installe au cadre d’un vélo. Cet engin, qui fonctionne à l’énergie solaire, capte l’humidité ambiante puis, par un savant mécanisme mêlant courant chaud et courant froid, transforme sa récolte… en eau ! Il serait capable de produire un demi litre par heure ! Le liquide coulant tout droit dans la bouteille prévue à cet effet.

Lire la suite

Le Homebiogas transforme nos déchets en gaz domestique !

Encore quelques efforts et jeter ses déchets deviendra une totale hérésie ! La preuve avec cette invention géniale qui, à la maison, permet enfin de transformer nos déchets en gaz domestique ! Gros plan sur une pépite hyper pratique, super écolo… et drôlement économique !

Le Homebiogas (c’est le nom de l’invention) a été présenté pour la première fois cet hiver à l’occasion de la Cop 21 de Paris.

Source : Homebiogas
Source : Homebiogas
Lire la suite

Un scientifique d’origine indienne transforme la pollution atmosphérique en encre noire pour imprimante

Un scientifique d’origine indienne a découvert comment concilier la réduction de la pollution atmosphérique et la rentabilité des cartouches d’encre, grâce à une machine permettant de la transformer en encre noire pour imprimante.

©Aka
©Aka
Lire la suite

Des déchets plastique de Méditerranée recyclés en vêtements (Espagne)

Des tissus réalisés à partir de matière plastique recyclée récupérée sur terre mais aussi en mer : c’est l’idée d’une entreprise espagnole, Ecoalf, qui est passée aux actes. © Pedro Armestre, AFP

Des tissus réalisés à partir de matière plastique recyclée récupérée sur terre mais aussi en mer : c’est l’idée d’une entreprise espagnole, Ecoalf, qui est passée aux actes.

© Pedro Armestre, AFP

Lire la suite

En Chine, un artiste aspire l’air pollué et le transforme en brique

En Chine, un artiste aspire l'air pollué et le transforme en brique

A raison de quatre heures par jour, l’artiste chinois Jianguo Xiongdi a passé 100 jours dans les rues de Beijing pour dénoncer des niveaux historiques de pollution atmosphérique en aspirant suffisamment de poussière d’air pollué… pour en fabriquer une brique.

Lire la suite

Des poubelles flottantes pour sauver la mer

En 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans.

C'est ce qu'affirme le dernier rapport de la Fondation Ellen MacArthur publié au Forum économique mondial de Davos fin janvier 2016.

Pour endiguer cette catastrophe planétaire, notre pionnier Barthélémy Dominici, a eu l’idée d’agir à son échelle, en installant des collecteurs de déchets sur les côtes méditerranéennes.

 

Lire la suite

les dix déchets aquatiques les plus presents

Quelques chiffres:
70 à 80% des déchets retrouvés dans les mers et sur le littoral sont d’origine terrestre
60 à 95 % des débris trouvés au fond des mers sont des déchets de plastiques, principalement des emballages : sacs de caisse, bouteilles….
712 déchets sont comptabilisés par 100m de plage
Entre la surface de l’eau et 200 mètres de profondeur, on peut compter 150 millions de débris pour la mer du Nord, 50 millions pour le golfe de Gascogne, 300 millions pour le bassin méditerranéen.

Carte ci-dessous :

Lire la suite

Daan Roosegaarde veut transformer la pollution de Pékin... en diamants !

Transformer la pollution en diamants ? A première vue, l’idée peut sembler complètement absurde. Pourtant, c’est très sérieux. Après une première expérience réussie à Rotterdam, les initiateurs de ce projet complètement fou s’apprêtent à se déployer en Chine ! Gros plan sur une invention extraordinaire.

Bizarrement, on doit cette idée à un artiste. Daan Roosegaarde, de nationalité hollandaise, avait entendu parler de machines capables de capturer le carbone dans l’air. Designer de métier, il a aussitôt pensé à un débouché pour ce déchet : le transformer en bijou (un diamant étant composé de 42% de carbone) !

Nom du projet ? Le smog free project !

daan-roosegaarde-transforme-pollution-diamant-5
Crédit photo : Daan Roosegaarde
Lire la suite

La nature reprend sa place à Turin ! Voici le "25 Verde"

Turin, en Italie, est l’une des villes européennes où le taux de pollution atmosphérique est le plus élevé. Il est urgent de trouver des solutions en introduisant de la végétation au coeur de la ville. Voici la plus originale d’entre elles : le 25 Verde, un immeuble conçu comme une forêt verticale.

 

Une nouvelle maison a pris racine près du centre historique de Turin ! C’est un peu comme si l’architecte Luciano Pia avait construit des cabanes dans une forêt. Sur les branches des arbres, il y a des terrasses, des jardins et 63 appartements répartis sur 5 étages.

Crédit photo : Beppe Giardino

Lire la suite

Des plastiques biodégradables, robustes et intelligents

Des plastiques biodégradables, robustes et intelligents

 

Notre dépendance aux carburants fossiles se réduit de plus en plus, mais comment remplacer le pétrole dans la production des plastiques ?

Des procédés innovants permettent aujourd’hui d’en fabriquer en intégrant des matières végétales.

A Saragosse, en Espagne, des scientifiques développent des emballages plus respectueux de l’environnement aux propriétés fascinantes.

Lire la suite

Ce jeune français dépollue les océans grâce à un drone marin

Ce jeune français dépollue les océans grâce à un drone marin !

Il s’appelle César Harada, et il vient d’inventer un tout nouveau concept de mini voilier flottant. Son objectif : dépolluer les océans. 

César Harada est un jeune inventeur environnementaliste et entrepreneur franco-japonais qui a eu une idée intéressante. Dépolluer les océans grâce à un navire à voile autonome, à coque et à forme variable. Ce modèle de mini bateau se nomme Protei. Ce petit navire est principalement connu pour nettoyer des nappes de pétrole à la dérive.

VIDEO SOUS-TITREE ICI :

https://www.ted.com/talks/cesar_harada_a_novel_idea_for_cleaning_up_oil_spills?language=fr#t-2276

Lire la suite

Une forêt qui « flotte sur l’eau » va voir le jour à Rotterdam

Une forêt qui « flotte sur l’eau » va voir le jour à Rotterdam

Cette idée nous vient directement de Rotterdam, le quatrième plus grand port au monde. Dans les semaines qui vont suivre, 20 arbres vont voir le jour sur des bouées.

Une idée originale…

Lire la suite

Cette « poubelle » nettoie toute seule les mers où flottent les détritus

Deux amoureux de l’océan basés à Palma de Majorque, sur l’île espagnole du même nom, se sont lancés dans un projet d’invention absolument génial.

 

Elle s’appelle la « Seabin » (terme que l’on peut traduire par « poubelle de l’océan »).

 

Cette poubelle automatisée aspire les ordures flottantes, les huiles, les carburants et les détergents. Conçue pour flotter dans les eaux stagnantes, elle peut être installée dans les ports de plaisance, les canaux, fleuves, lacs et autres étangs. Ce petit bijou d’invention peut même être accroché de manière adéquate à l’arrière d’un bateau.

video ci-dessous !

Lire la suite

Un plastique biodégradable... et qui fertilise la terre !

Se débarrasser du plastique… L’intention est belle mais, problème, cette matière est partout et nos vies modernes en ont besoin. 

Le plastique est une véritable cochonnerie.

Fabriqué à partir du pétrole, ce produit est polluant, envahissant et quasi immortel : sachant qu’il faut 450 années à une bouteille pour se désagréger, elle a plus de chance de finir dans l’estomac d’un dauphin que de disparaître « naturellement »…

Il faut donc s’en débarrasser, et au plus vite !

Plus facile à dire qu'à faire me direz-vous, quoique...

Lire la suite

Le savon magnétique pourrait révolutionner la lutte contre la pollution petroliere

 

Le savon magnétique pourrait révolutionner la lutte contre la pollution La découverte de chercheurs de l'Université de Bristol pourrait révolutionner le nettoyage industriel.
L'équipe dirigée par le professeur Julian Eastoe a incorporé des sels riches en fer à une molécule tensioactive.
Les particules adhérant aux tensioactifs peuvent alors être facilement éliminées grâce à un aimant.

Un tel produit  est "une découverte majeure", rapporte Peter Dowding, un chimiste cité par l'Université de Bristol.

Les applications potentielles touchent les produits industriels de nettoyage, la dépollution des eaux ou le captage de nappes de pétrole lors de marées noires par exemple.

Lire la suite

Recycler l'eau avec du soleil et du CO2

 

Recycler l'eau avec du soleil et du CO2
Pour satisfaire l'ensemble de nos besoins directs (boisson, alimentation, hygiène) et indirects (énergie, alimentation), nous consommons, en moyenne environ cinq tonnes d’eau par personne et par jour.

 

Pour réduire les prélèvements en eau douce, le recyclage des eaux semble être une solution d’avenir.

Deux grandes familles de technologies sont actuellement disponibles : l’osmose inverse ou le lagunage et filtration UV.

Énergivore (6 à 10 kWh/m3 d’eau traitée) et coûteuse (jusqu’à 6 euros/m3), la première est plutôt destinée à la production d’eau potable dans les îles et les grandes villes.

Économique et sobre en énergie (0,1 kWh/m3), la seconde ne peut, en revanche, produire de l’eau potable et n’est pas adaptée aux zones à fort stress hydrique.

Lire la suite

Un purificateur d’air géant qui recycle la pollution en petits bijoux à rotterdam

Le plus grand purificateur d’air jamais construit vient d’être érigé dans la ville de Rotterdam, aux Pays-Bas. Cette tour de sept mètres de haut est capable d’aspirer 30 000 m³ de pollution...
unepurificateurbague

Le plus grand purificateur d’air jamais construit vient d’être érigé dans la ville de Rotterdam, aux Pays-Bas. Cette tour de sept mètres de haut est capable d’aspirer 30 000 m³ de pollution par heure, et a la particularité de recycler cette dernière en petites pierres pour en faire des bijoux.

Lire la suite

Un étudiant Hollandais a trouvé une solution pour nettoyer les océans

Ocean Clean-Up, Boyan Slat, déchets plastiques

Boyan Slat et son projet « Ocean Clean-up », permettant de purger les océans des déchets plastiques est aujourd’hui en phase de test

Boyan Slat, un jeune néerlandais, a imaginé Ocean Clean-up, son projet de dernière année de lycée, lorsqu’il avait 16 ans. Il s’agit de concevoir une plateforme capable de nettoyer les mille milliards de déchets qui encombrent nos océans. Si cette idée révolutionnaire a submergé le Web ces deux dernières années, elle en est à présent dans sa partie la plus importante : sa phase de test dans l’environnement réel.

Le projet testé entre la Californie et Hawaï

Un premier dispositif de quelques dizaines de mètres va permettre de tester le concept pendant trois ans dans des conditions météo réelles entre les côtes d’Hawaï et la Californie. Si ces tests sont concluants, une structure de cent kilomètres de longueur sera installée d’ici à 2020. Boyan Slat estime que chaque gyre océanique pourrait être nettoyé dans un délai de 5 à 10 ans, et promet même un recyclage des déchets récoltés.

Lire la suite