La route solaire normande produit deux fois moins d’électricité que prévu

409 et non pas 767 kWh par jour en moyenne. Les experts se sont donc trompés dans leurs estimations.

Un problème de joints serait notamment à l'origine de cette défaillance.

Il y a environ un an le site officiel du ministère de l’écologie annonçait que la route solaire de Tourouvre en Normandie allait produire 17963 kWh par jour.

Avant de se retracter, rabaissant la production quotidienne à 767 kWh. Soit 23 fois moins. Le journal Le Monde faisait écho de ce correctif le 22 décembre 2016.

Mais la production dans le monde réel est plus basse. Cette route (340 kW) très médiatisée a produit concrètement 409 kWh par jour en moyenne durant l’année 2017, soit 149,4 MWh pendant les 365 jours en question rapporte Le Moniteur dans un article mis en ligne le 22 décembre 2017, soit exactement un an après celui du Monde. Autrement dit, en équivalent pleine puissance, elle a fonctionné une heure et douze minutes chaque jour.

Lire la suite

Une serre photovoltaïque « nouvelle génération » au domaine Saint Vincent

Producteur indépendant d’énergies renouvelables, TENERGIE a inauguré récemment, à Mallemort, une serre photovoltaïque « nouvelle génération » au domaine Saint Vincent (26).

Mise en service en avril dernier, cette serre permet de combiner valorisation de l’exploitation agricole et efficacité énergétique, dans une démarche gagnant-gagnant. Ce projet d’envergure constitue ainsi une vitrine majeure de double usage du foncier, un enjeu crucial pour un territoire sur lequel la problématique foncière est centrale.

Lire la suite

Une usine électrique en caoutchouc

Des chercheurs de l’Empa ont développé un matériau élastique qui produit de l’électricité lorsqu’on le déforme. Il pourrait à l’avenir s’utiliser comme capteur, être intégré à des vêtements ou même implanté dans le corps humain, par exemple pour alimenter en électricité les stimulateurs cardiaques.

Elastique, organique, mince – des propriétés que l’on ne penserait pas être à première vue attribuables à un capteur ni même encore à un générateur de courant.

Pourtant le nouveau matériau que des chercheurs de l’Empa ont développé est précisément cela: un mince film organique élastique qui produit de l’électricité lorsqu’on l’étire ou le comprime.

Ce film, une sorte de caoutchouc, pourrait s’incorporer à des commutateurs, des vêtements, des robots ou même dans le corps humain pour surveiller des activités, enregistrer des contacts ou produire de l’électricité en le déformant, par exemple pour alimenter des appareils implantés tels que les stimulateurs cardiaques.

Lire la suite

Des vitrages transparents photovoltaïques pour alimenter en partie les véhicules

La création d’une filière photovoltaïque sur substrat souple pour le transport : voici l’ambition du projet Solar Smart Mobility lancé en septembre 2017 à l’initiative d’un consortium formé par trois industriels français.

Soutenu à hauteur de 2,8 millions d’euros par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) opéré par l’ADEME, il sera coordonné par Sunpartner Technologies – qui fabrique d’ores et déjà des vitrages photovoltaïques dans son usine de Rousset.

Ce consortium ambitionne de développer des solutions de production d’énergie solaire à partir de films photovoltaïques souples, embarquées à bord des véhicules de transport.

Lire la suite

Une source d’énergie qui s’inspire de l’anguille électrique

L’Institut Adolphe Merkle de l’Université de Fribourg, l’Université du Michigan et celle de San Diego, Californie, ont développé une source d’énergie qui s’inspire de l’anguille électrique.

Publiée dans le magazine scientifique Nature, une nouvelle étude montre que des batteries auto-alimentées utilisées pour des applications biologiques, telles que des pacemaker ou des prothèses, pourraient devenir une réalité.

 

L’anguille électrique leur a donné la bonne impulsion: implanter dans le corps humain des sources d’énergie auto-rechargeables pour des dispositifs tels que des stimulateurs cardiaques, des senseurs, des prothèses ou encore des pompes administrant des médicaments, voilà le défi que se sont lancés les chercheurs de l’Institut Adolphe Merkle de l’Université de Fribourg, l’Université du Michigan et l’Université de San Diego, Californie.

L’intégration de technologies au cœur d’un organisme vivant requiert, en effet, une source d’énergie biocompatible, flexible et capable de se recharger à l’intérieur-même du système biologique. Un tel procédé éliminerait la nécessité de chirurgie de remplacement et pourrait également alimenter des dispositifs mobiles, tels que des lentilles de contact à affichage intégré.

Lire la suite

Hérault : SPIE va réaliser une centrale solaire photovoltaïque de 11,9 MWc

AKUO ENERGY vient de confier à SPIE Sud-Ouest l’installation d’une centrale solaire photovoltaïque au sol de 11,9 mégawatts crête (MWc) sur la commune du Bousquet d’Orb (Hérault).

 

Remporté le 10 octobre dernier par un groupement piloté par SPIE Sud-Ouest, ce nouveau contrat porte sur la réalisation d’une centrale solaire photovoltaïque d’une puissance de 11,9 MWc. Celle-ci permettra une production annuelle d’énergie de 15,8 gigawattheures (GWh), soit l’équivalent de la consommation de 6 320 foyers. 3 168 tonnes de CO2 seront ainsi économisées.

Lire la suite

Un incinérateur de déchets va faire rouler des voitures à hydrogène

Ce sera une première en Europe : des voitures rouleront à l'hydrogène grâce à l'incinérateur de déchets de Créteil. Suez et Tiru vont moderniser le site et l'opérer via un contrat de 900 millions d'euros sur vingt ans.
A partir de 2023, l'incinérateur de Créteil récupérera 345.000 tonnes de déchets, soit 50 % de plus qu'aujourd'hui, et l'électricité produite sera utilisée en partie pour fabriquer de l'hydrogène, destiné à des véhicules légers.
Lire la suite

Voici la plus grande toiture photovoltaïque d’Île-de-France

La maire de Paris a inauguré le 16 décembre la plus vaste toiture photovoltaïque francilienne. Près de 12.000 m² de panneaux solaires sont installés sur un réservoir d’eau potable à l’Haÿ-les-Roses (Val-Marne).

C'est une application concrète de la stratégie de développement durable de la Ville de Paris : 11.800 m² de panneaux solaires ont été installés sur un réservoir d’eau potable à l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), géré par Eau de Paris, l’entreprise publique de l'eau parisienne.

Cette réalisation s'inscrit dans le cadre du nouveau Plan climat air énergie, qui vise à faire de Paris une ville neutre en carbone et 100% énergies renouvelables en 2050 : un engagement dans la lignée de l’Accord de Paris de 2015.

Lire la suite

La première route solaire a un an: ça marche mais c'est bruyant

La première route solaire au monde, inaugurée dans l'Orne en décembre 2016 fonctionne bien, même si elle produit moins d'électricité que prévu et que la vitesse a dû y être limitée à 70 km/h à cause du bruit, a-t-on appris le 22 décembre 2017 l'AFP de sources concordantes. "On est très satisfait", a ainsi déclaré à l'AFP Étienne Gaudin, le directeur de ce projet baptisé Wattway, coinventé par une filiale de Bouygues, Colas, et le CEA Tech.

Des riverains surpris par le vacarme produit par la chaussée

"J'ai été surpris quand j'ai roulé dessus. Ca fait un vacarme, un peu comme si on roulait sur des pavés. La vitesse a dû y être limitée à 70 km/h car trois riverains se plaignaient", a expliqué à l'AFP le maire de la commune, Guy Monhée.

Lire la suite

La Chine inaugure la plus grande centrale solaire flottante du monde

 

 

Bien loin de prendre l’eau, le photovoltaïque chinois est au contraire en pleine progression : début décembre, le gouvernement chinois a officiellement inauguré la plus grande centrale solaire flottante au monde.

Comme un symbole de la transition énergétique qui s’opère dans le pays, le lieu de déploiement de cette nouvelle centrale solaire flottante est une ancienne mine à charbon qui a été stoppée puis noyée grâce aux eaux de pluie. Avec la réussite de ce nouveau projet, la Chine démontre une fois de plus son attachement à l’énergie solaire et son ambition à devenir l’un des pays les plus innovants en la matière.

Lire la suite

Solaire photovoltaïque, thermique et thermodynamique : les différences

Disponible, inépuisable, propre, l’énergie solaire est une énergie renouvelable qui continue de croître.

En 2016, 576 MW de puissance solaire ont été raccordés en France métropolitaine, et la capacité totale du parc installé atteint 6 772 MW, représentant une croissance d’environ 11% par rapport à l’année précédente.

Si la production solaire n’a permis de couvrir en moyenne que 1,7% de la consommation française, la diminution des coûts de production et la politique incitative du gouvernement devraient renforcer cette tendance et favoriser le développement des technologies solaires dans leur ensemble. 

Plusieurs technologies, basées sur la captation de l’énergie des photons, existent à ce jour pour capter l’énergie solaire et la convertir en chaleur ou en électricité. Explications.

Le solaire photovoltaïque : transformer la lumière en électricité

Lire la suite

À Noël, les Allemands ont gagné de l’argent grâce à la surproduction d’électricité verte

Utiliser l’énergie renouvelable a eu des conséquences inattendues en Allemagne. Grâce au vent et au soleil, le pays a produit tellement d’électricité que les consommateurs ont été payés pour utiliser de l’énergie pendant les fêtes de fin d’année. Une surproduction incroyable qui démontre le potentiel des solutions alternatives. 

 

COMMENT L’ALLEMAGNE A PRODUIT TROP D’ÉNERGIE ?

Comme plusieurs autres pays, l’Allemagne a choisi d’investir dans l’énergie renouvelable et en particulier dans les installations éoliennes et solaires. Au total, ce sont 200 millions de dollars qui ont été injectés dans ces nouveaux modes de production d’énergie. Cependant ces énergies dépendent du temps, et quand celui-ci est trop ensoleillé ou trop venteux, les centrales produisent beaucoup d’électricité.

video ci-dessous

Lire la suite

Des tutos pour tout faire soi même..

Le site WIKIFAB

propose des tutoriels pas à pas pour tout faire, du barbecue solaire, à la fabrication d’une lampe sans colle, ni scoth, du recyclage du plastique, à la veste cycliste avec clignotants, etc.

Tout le monde peut participer et proposer des tutos..

D'autres idées sur ALLINBOX,

et sur INSTRUCTABLES (en anglais)

Lire la suite

Caleb Charland génère de l'électricité avec des fruits et des légumes

Ce photographe a eu une idée aussi simple que lumineuse : produire de l'électricité à l'aide de fruits et de légumes. Et ça fonctionne ! Génial.

Lorsque vous étiez enfants, avez-vous déjà tenté de fabriquer une pile électrique biologique ? Aussi insolite que l’idée puisse paraître, c’est tout à fait possible. Partant de ce principe, le photographe Caleb Charland a mis en place de surprenantes installations éclairées par le vivant.

 

C’est en se basant sur un projet scolaire des plus classiques, la batterie de pommes de terre, qu’est née l’idée du projet « Back to light« . En insérant un clou galvanisé d’un côté d’une patate et un fil de cuivre de l’autre, un petit courant électrique est généré. Un phénomène électrique simplissime absolument fascinant aux yeux de Caleb Charland, qui décide d’en faire un projet artistique.

Lire la suite

La plus grande batterie au lithium du monde raccordée dans le sud de l'Australie

La plus grande batterie du monde a été raccordée vendredi en Australie-Méridionale pour pallier les carences de son réseau électrique avec de l’énergie propre, ont annoncé les autorités.

La batterie lithium-ion a été fournie par Tesla, le constructeur de voitures électriques fondé par Elon Musk, et pourra alimenter 30.000 logements, en association avec Neoen, leader français des énergies renouvelables.

Lire la suite

Les paysages de l’éolien : on ne peut plus faire sans les citoyens (dernier des 5 articles de Reporterre)

L’impact paysager des éoliennes et l’industrialisation des campagnes qu’elles représentent soulèvent de nombreuses oppositions. La querelle pose une question politique : l’éolien peut-il être autre chose que la poursuite du monde industriel, fondé sur la croissance, la consommation et la marchandisation du bien commun ?

source : https://reporterre.net/Les-paysages-de-l-eolien-on-ne-peut-plus-faire-sans-les-citoyens

Lire la suite

Après les dents, des biologistes ont découvert comment faire repousser un bras

Queue de lézard. Dans la nature, certains animaux sont capables de faire repousser un de leurs membres lorsqu’il a été sectionné. C’est notamment le cas des lézards, des étoiles de mers, de certains poissons et de certains amphibiens. Chez l’homme, la tâche est plus ardue.

Les cellules souches du fœtus ont le pouvoir de se muer en n’importe quelle autre cellule pour fabriquer un os, un muscle ou encore un neurone. Hélas, elles perdent cette capacité à la naissance. Résultat, notre organisme n’a pas le matériel nécessaire pour reconstituer une partie de notre corps.

Lire la suite

Piéger la lumière grâce aux ailes de papillons

La nature en général, et le monde animal en particulier, sont une excellente source d’inspiration pour les scientifiques, comme le confirme une nouvelle étude parue dans la revue Science advances du 18 octobre. Cette fois-ci, des chercheurs de l'Institut de technologie de Californie (Caltech) et de l'Institut allemand de technologie de Karlsruhe (KIT) proposent d’améliorer la performance des cellules photovoltaïques, utilisées par exemple dans les panneaux solaires, en s’inspirant des qualités des ailes de papillons.

Les ailes de Pachliopta aristolochiae, un papillon noir d’Asie, se caractérisent, comme son nom l’indique, par leur pigmentation foncée. Elles sont recouvertes de structures d’échelles micro- et nanométriques qui captent la lumière du Soleil provenant de diverses directions et présentant différentes longueurs d’ondes. En outre, la structure de ces ailes, composée d’arêtes et de trous minuscules, offre une bonne stabilité mécanique, tout en assurant une captation efficace de la lumière. (schéma ci-dessous)

Lire la suite

Qu’est-ce qu’une énergie marine renouvelable ?

Mises en avant une nouvelle fois lors des Assises de l’économie de la mer organisées les 21 et 22 novembre 2017 au Havre, les énergies marines renouvelables représentent aujourd’hui une des filières les plus prometteuses dans l’espoir d’une production d’électricité plus durable.

Elles dépendent des ressources naturelles des eaux de la mer et des océans, et permettent de produire de l’électricité grâce aux flux naturels d’énergie des courants et des marées, ou de la matière marine.

Lire la suite

Les éoliennes : pourquoi si hautes ? comment ça marche ? combien sont-elles ? (Reporterre)

Comment fonctionne une éolienne ?

Au commencement était le Soleil. Sous l’effet de sa chaleur, des molécules d’air se déplacent, avec des vitesses variables, des zones de pressions élevées vers des zones de pressions plus faibles. Ainsi naît le vent.

Sur son passage, on dispose une turbine de trois pales, profilées comme des ailes d’avion. L’air est accéléré d’un côté et freiné de l’autre, ce qui leur confère une force de portance. Les pales se mettent à tourner, et la puissance du vent est transformée en puissance mécanique. La turbine est reliée à une génératrice électrique qui transforme l’énergie de cette rotation en électricité. Voilà pour le principe.

Lire la suite

Allemagne : Bruxelles autorise la prime à l’autoconsommation PV dans le locatif

La Commission européenne vient de donner son aval au programme Mieterstrom et aux subventions associées sous forme de prime à l’autoconsommation mis en place par l’Allemagne pour promouvoir le déploiement de centrales photovoltaïques sur les immeubles d’habitation ainsi que l’autoconsommation de l’électricité de source solaire par les locataires.

Lire la suite

Les renouvelables couvrent 18,9% de la consommation d’électricité en France

 

Etat des lieux à fin septembre 2017 très positif.

Les filières de production d’électricité renouvelable, à l’exception de l’hydroélectricité, affichent une production en augmentation de 20% par rapport à celle observée l’année précédente sur la même période.

Lire la suite

Un collège de La Rochelle équipé de films photovoltaïques organiques

La toiture photovoltaïque organique (OPV) du collège Pierre Mendès-France, à La Rochelle (Charente-Maritime), a été inaugurée le 15 novembre.

Quelque 530 m2 de film organique vont permettre de produire 23,8 MWh d'électricité, représentant l'équivalent de la consommation annuelle de cinq maisons et 15 à 20% des besoins en électricité du collège. Cette électricité sera autoconsommée.

Lire la suite

Comment fonctionne le moteur à hydrogène

L’idée fausse la plus répandue à propos de l’hydrogène est que nous fabriquons du carburant à partir de l’eau. C’est totalement incorrect et, si c’était vrai, cela violerait plusieurs lois de la physique.

Il n’est PAS possible de générer du HHO avec un débit assez rapide pour être utilisé comme carburant principal. Les voitures fonctionnant à l’hydrogène existent. Elles sont conçues pour utiliser de l’hydrogène comme carburant principal. L’hydrogène est produit à l’avance. Comme toutes les voitures ordinaires ont besoin d’un réservoir de carburant, l’hydrogène est stocké dans des bouteilles à bord du véhicule.

Lire la suite

Les élèves-ingénieurs d'Albi dans la course à la voiture propre

 

Comme Silverstone au Royaume-Uni, le circuit automobile d’Albi a été tracé en 1959 autour d’un aérodrome. Il a bien failli disparaître en 2014, à la demande des riverains qui se plaignent des nuisances sonores.

Du 12 au 14 mai, la piste de 3 500 mètres a accueilli la première édition de l’Albi Eco Race : une course enfin silencieuse, réservée aux voitures électriques.

Des étudiants de l’Ecole des mines Albi-Carmaux (EMAC, qui travaille sur la filière hydrogène) ont participé à la compétition à bord de l’Eucl’Hyd II. Ce concept-car a déjà vu passer des générations d’étudiants depuis sa première course, en 2005. Il doit son nom au premier prototype développé au sein de l’école, qui roulait à l’hydrogène.

Lire la suite

A bord du premier train «zéro émission» roulant à l'hydrogène

Alstom a mis au point un train régional roulant grâce à des piles à combustible.

Une innovation pour en finir avec les motrices diesel ultrapolluantes.

La Basse-Saxe en acheté 14 exemplaires;

Casquette orange fluo vissée sur la tête et gilet assorti, le conducteur confortablement installé dans sa cabine de pilotage vitrée donne une légère impulsion de la main sur le joystick et le train bleu siglé «H0» pour «hydrogène zéro émission» s’ébranle tout en souplesse, sans autre bruit que celui du roulement de ses bogies sur les rails.

«Ce qui est le plus impressionnant pour un conducteur habitué aux automotrices diesel, c’est le silence qui contraste avec la puissance immédiatement disponible.

Lire la suite

A Pirapora, le Brésil se tourne vraiment vers l'énergie solaire

La plus grande centrale photovoltaïque d'Amérique Latine, le 9 novembre 2017 à Pirapora, au Brésil-AFP/CARL DE SOUZA

Des panneaux solaires à perte de vue, sur une étendue grande comme plus de 1 200 terrains de football, Pirapora, la plus grande centrale photovoltaïque d'Amérique Latine, doit permettre au Brésil de rattraper son retard dans le solaire.

Lire la suite

DIFED : Dynamique d'Information et de de Formation sur l'Eenvironnement et le Développement Durable

Contribuer, à travers la formation et l'information, et par des approches interdisciplinaires,  à une meilleure prise en compte de l'environnement dans les processus de développement et de gestion de projets, dans un souci de développement durable.

 

En 1992, dans la mouvance du Sommet de la Terre Rio 92, une association étudiante implantée sur le Campus de l'université des sciences de Montpellier, le GUEPE (Groupe d'échange et de Projets sur l'Environnement) diffuse un questionnaire concernant des actions intéressant les étudiants.
Il en ressort que 70% des personnes interrogées se disent prêtes à suivre un cours pluridisciplinaire sur l'environnement à l'université. Ce type de cours n'existant pas, un groupe de travail est mis en place dans les cadre du GUEPE, rassemblant des étudiants et des enseignants-chercheurs convaincus de la pertinence du concept...

http://difed.agropolis.fr/historic.html

Lire la suite

De nouvelles assiettes écolo à base de feuilles d'arbre en Thaïlande

Alors qu’elle visite un temple du nord de la Thaïlande, Samorn Hiranpraditsakul, chercheuse en génie industriel, est choquée par les piles d’assiettes et de contenants en polystyrène jetés dans l’environnement par les citoyens et touristes.

Le recours au tout jetable s’est généralisé ces dernières années et un retour en arrière semble inespéré avant de nombreuses années.

L’idée fait son chemin et au bout d’un an de recherche, l’équipe dirigée par Sirintip Tantanee a finalement trouvé l’alternative idéale, notamment inspirée des tapari népalais : les feuilles d’arbres récoltées comme matériau de base.

Lire la suite

En Charentes-Maritimes, il invente une bouteille 100% biodégradable

 

Grâce à un procédé dont il tient à garder le secret, Nicolas Moufflet est capable de transformer, à l’aide de déchets de canne à sucre, de noyaux d’olives, de roseaux ou de pépins de raisin en bouteille.

On sait juste que pour parvenir à un tel résultat, il passe de petites éprouvettes en sucre dans une immense machine en forme de cube. Voici ce qu’il a confié à France Bleu :

« Les éprouvettes passent dans un four où elles sont chauffées. Ensuite elles rentrent dans un moule taillé sur mesure pour obtenir les flacons demandés. La seule chose que je peux vous dire c’est qu’il y a du sucre, le reste, c’est secret! »

Lire la suite

Les projets coopératifs en Languedoc Roussillon

Lire la suite

Le collectif citoyen "Les Survoltés d'Aubais" va gérer un parc photovoltaïque sur une ancienne décharge

Lire la suite

Une jeune américaine de 11 ans vient de créer une sonde pour détecter l’eau contaminée au plomb.

Gitanjali Rao a seulement 11ans. A cet âge, vous entriez à peine en classe de 6ème. Elle n’a pas perdu de temps. La jeune fille vient de remporter le prix de « meilleure jeune inventrice » aux Etats-Unis.

En effet, elle a crée une sonde qui détecte l’eau contaminée au plomb.Et son invention est plus efficace que les systèmes déjà existants.

Il n’existait auparavant que deux techniques. L’utilisation de bandelette-test, peu chère mais également peu fiable. Et l’envoie d’un échantillon d’eau à un laboratoire spécialisé. Mais cette technique est impossible dans la vie quotidienne, tant elle prend de temps et d’argent.

De plus, pour un résultat fiable, il faudrait recommencer l’opération tous les jours.

Lire la suite

Pour la septième année consécutive, Melbourne a été sacrée ville la plus agréable du monde

Chaque année, le cabinet The Economist Intelligence Unit publie un rapport d’étude sur la qualité de vie dans 140 villes à travers le monde.

Pour établir ce classement, divers points sont mis en avant.

En particuliers, ce sont des critères tels que la stabilité politique, la sécurité, la qualité des services de santé, l’accès à la culture, l’éducation, l’attention apportée à l’environnement ou encore la qualité des infrastructures urbaines qui sont pris en compte.

Lire la suite

Bioluminescence : Glowee s’inspire du vivant pour réinventer la manière de s’illuminer

 

Glowee est une startup biomimétique, qui utilise la bioluminescence pour produire de la lumière naturelle et écologique. Une innovation aux applications multiples.

 

Entretien avec Geoffroy de Bérail, chef de l'exploitation de Glowee.

Lire la suite

UN TOIT EN BÉTON TRÈS FIN POUR RÉCOLTER DE L'ÉNERGIE SOLAIRE

Des chercheurs de l'Institut fédéral suisse de Technologie (ETHZ) à Zurich, ont développé une nouvelle forme de toit incurvé en béton ultra fin, capable de produire de l'énergie solaire. Ce toit au design très original devrait permettre de générer plus d'énergie que le bâtiment n'en consomme.

 

VIDEO  CI-DESSOUS

Lire la suite

Cette route révolutionnaire emmagasine la chaleur estivale pour la restituer en hiver

Lire la suite

Cette batterie révolutionnaire 5 fois moins coûteuse que les autres stocke l’énergie en “respirant”

 

La batterie mise au point par les chercheurs du prestigieux MIT permet de stocker de l’énergie sur le long terme, pour un coût cinq fois inférieur à celui des technologies existantes et avec une densité d’énergie très élevée. On vous en dit plus sur ce nouveau concept.

Lire la suite
View My Stats