l'effet Dumas, une révolution ? Le réacteur à résonance au rendement surunitaire

Ce qu’on nomme l’effet Dumas est lié à l’invention de Peter Davey que Monsieur Dumas à reproduite. Le rendement d’énergie de 116% constaté par huissier permet d’espérer beaucoup.

 

La mise sous tension de cette invention permet de faire bouillir de l’eau presque instantanément. Est-ce extraordinaire ? Peut-on amplifier ce phénomène ? Quelques explications…

 

 

 

Structure

 

Comparons le montage de la boule de M. Dumas avec une bouilloire classique.

 

plan bouilloire et Dumas

 Dans les deux cas on a :

 

  • 1 fil électrique rouge (phase)
    – qui entre en contact avec l’extrémité de la résistance dans le cas de la bouilloire
    – qui entre en contact avec la boule dans le cas du résonateur à effet Dumas
  • 1 fil électrique bleu (neutre)
    – qui entre en contact avec l’autre extrémité de la résistance dans le cas de la bouilloire
    – qui entre en contact avec la cloche dans le cas du résonateur à effet Dumas
  • 1 résistance
    – solide et en spirale dans le cas de la bouilloire
    – liquide et mouvante dans le cas du résonateur
    L’eau à une résistivité qui lui est propre comme n’importe quel matériaux.

 

Le tout plongé dans l’eau.

 

Fonctionnement

 

Lorsqu’on met sous tension une résistance, elle chauffe.

 

L’eau jouerait-elle le rôle de simple résistance dans cette invention ?

 

 

 

Variation de résistivité en fonction de la composition de l’eau.

 

1. L’eau distillée à une résistivité « très importante ».
Si on plonge dans de l’eau distillée le résonateur à effet Dumas, on constate qu’il ne se passe rien.

 

2. L’eau du robinet est chargée en impuretés et à une résistivité « moyenne ».
Le résonateur à effet Dumas utilise l’eau comme une résistance classique. Le courant passe dans l’eau qui se met à chauffer comme le fait n’importe quelle résistance. Habituellement la résistance chauffe l’eau alors qu’ici la résistance est l’eau. Elle se met à bouillir pour se transformer en vapeur. Il est donc nécessaire que la vapeur sorte du système (d’où les petits trous à faire en partie haute du résonateur) pour permettre à une nouvelle eau de prendre sa place et assurer la continuité de l’effet.

 

 

3. L’eau de mer est salée et sa résistivité est « faible ».
Le résonateur à effet Dumas, tel qu’il est indiqué de le construire officiellement, provoque un court circuit. La résistivité n’étant pas nulle, il est donc possible d’obtenir le même effet tout simplement en augmentant la distance entre les 2 sphères de l’invention (plus de distance = plus de résistivité). Une fois la bonne distance trouvée, l’eau va bouillir en plus grande quantité et produire plus de vapeur et cela sans consommer plus d’énergie. L’autre solution est de rajouter petit à petit du sel dans votre eau jusqu’au dosage idéal/adapté à l’espacement de votre résonateur. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0