La vidéo impressionnante d'une véritable voiture volante

C'est une balade pour l'homme et un grand vol pour la technologie. L'Autriche a été le théâtre d'une nouveauté assez phénoménale : la démonstration d'une voiture volante !

Le Pioneers Festival est l'occasion pour les entreprises orientées vers les nouvelles technologies de faire connaitre leurs derniers travaux.

L'entreprise Aeromobil a donc profité de l'évènement, organisé en Autriche, pour présenter sa voiture éponyme version 3.0.

Et cette voiture là a quelque chose de spécial... Des ailes ! Oui, Aeromobil 3.0 est une voiture volante et le résultat est assez impressionnant, comme en atteste cette vidéo à couper le souffle. On y voit une magnifique voiture hybride se transformer en quelques secondes en véhicule volant prêt à dominer les airs. 200 mètres pour pouvoir décoller

L'avantage du véhicule, c'est qu'il s'adapte parfaitement à notre société, selon les créateurs.

Aeromobil 3.0 peut prendre la route comme n'importe quelle voiture ordinaire, et n'a pas besoin de plus de places pour le stationnement.

Au niveau de la consommation, on y utilise exactement la même essence qu'une voiture standard. Il faut compter 15 litres de l'heure quand elle déploie ses ailes, et 8 litres au 100 kilomètres en mode voiture. Cependant, si vous voulez voler, il vaut mieux avoir un aérodrome près de chez soi. Pas question de lancer en plein embouteillage le mode "avion".

Il faut en effet près de 200 mètres au véhicule pour décoller, et il lui faut 50 mètres de distance traversée pour un atterrissage réussi.

C'est le petit défaut de la machine révolutionnaire.

Pour le reste, Aeromobil est par exemple très rapide : en tant que véhicule volant, il peut atteindre la vitesse de 200 kilomètres à l'heure, et ne doit pas descendre sous les 60 km/h.

Au sol, l'engin peut vous promener à la vitesse de 160 km/heure.

La version finalisée Ce n'est pas la première fois que l'entreprise fait parler d'elle. Mais elle n'a jamais semblé aussi proche de réussir son pari, celui de construire et de commercialiser la première voiture volante.

L'Aeromobil pourrait intégrer, en plus, d'autres technologies d'ici-là : un mode pilote automatique et une technologie de pointe pour déployer un parachute en cas de problème.

Les problèmes, l'entreprise les a envisagées jusqu'à la conception de la machine.

Selon Aeromobil, il n'y a pas besoin d'être sur une surface plane pour décoller ou atterrir.

Une belle réussite aéronautique, mais à quel prix ?

Pour l'instant, Aeromobil se fait discret sur le sujet.

Aeromobil : la première voiture volante se crashe avec son inventeur à bord

Publié le | Modifié le
Voici votre véhicule de fonction Mr Bond. bienvenue dans l'AeroMobil 3.0 Voici votre véhicule de fonction Mr Bond. bienvenue dans l'AeroMobil 3.0

La voiture volante Aeromobil 3.0 a été victime d’un crash lors d’une phase de test réalisée en Slovaquie. Son inventeur en était le pilote.

Pas facile de concurrencer la DeLorean du Doc Brown de Retour vers le Futur ou les taxis volants du 5e Élément. L’Aeromobil 3.0, connue comme le prototype de voiture volante le plus avancée à ce jour, l’a appris à ses dépens puisque selon les informations du site Cnet.com, l’engin se serait crashé lors d’un vol d’essai réalisé en Slovaquie.

L’Aeromobil 3.0 volait trop près du sol

Depuis 2014, la version 3.0 de l’Aeromobil poursuit ses tests de mise au point. C’est lors d’une de ces séances d’essais réalisées à Nitra, en Slovaquie, que la voiture volante a rencontré une grosse anomalie. À son bord, le pilote de l’engin qui n’est autre que Stefan Klein, l’inventeur de l’objet qui a frôlé la catastrophe.

Alors que tout se passe bien lors de cet énième vol de test, l’engin commence à plonger vers le sol sans raison apparente et le pilote ne parvient pas à redresser la situation. La chute libre se poursuit jusqu’à 300 mètres du sol, altitude à laquelle les parachutes de secours se déclenchent pour freiner la descente incontrôlable de l’engin. Un dispositif qui permettra de fortement amortir l’impact au sol et qui aura probablement sauvé la vie de l’inventeur.

L’appareil fortement endommagé, le pilote légèrement blessé

Selon les déclarations du fondateur d’Aeromobil, « le système de vol a rencontré une situation inattendue » qui a eu pour conséquence la chute de la voiture volante et « le déclenchement du système de parachute à 900 pieds du sol ». Un système qui « a entièrement fait ses preuves puisque le pilote n’a subi que des blessures mineures dans l’accident ».

En découvrant les clichés publiés par le site Slovaque Nitra.sme.sk, l’impact a dû être assez impressionnant à en juger par l’état du cockpit de l’Aeromobil. La société affirme que cet incident n’aura aucune conséquence sur la phase de développement de l’engin et qu’il a permis de récolter de précieuses données techniques. Comme toute automobile qui se respecte, l’Aeromobil aura donc subi son premier crash-test.

source : http://www.begeek.fr/la-premiere-voiture-volante-se-crashe-avec-son-inventeur-a-bord-169648

Écrire commentaire

Commentaires : 0